image/svg+xml

Surprotéger son idée peut être contreproductif

Résumé

Protéger vos idées vous rassure mais est-ce une bonne option ? Nous verrons ensemble que la protection d’idée n’est pas toujours la meilleure solution

Idées
Innovation
Invention
Brevet
Protection

Vous avez une idée ? Une super idée même ? Ça vous dérange d’en parler ? Vous pensez que sans protection juridique on aura vite fait de vous la dérober ? FAUX

Dans un premier temps il faut savoir distinguer Innovation et Idée.

Une idée est un concept simple qui n’est pas encore couchée sur le papier ou grossièrement. Une idée fait partie du processus complet d’une innovation. Ce dernier se déroule depuis la naissance d’une idée jusqu’à sa socialisation (son achat pour un produit).

La protection, dans le cas de la protection d’idée, peut avoir plusieurs sens. Nous avons la possibilité de nous protéger, c’est à dire garantir que nous pourrons utiliser notre idée dans le futur même si quelqu’un aura protégé une idée similaire ou identique. Ceci grâce à une preuve d’antériorité (enveloppe Soleau, Copyright, …)

Également nous avons la possibilité de protéger l’utilisation de cette idée, c’est à dire garantir que nous sommes seul exploitant de l’idée sauf sous contreparties financières (du « licensing » par exemple)./?utm_source=BLOG_proteger-son-idee-peut-etre-contreproductif



1. Une idée n’est pas protégeable

Une idée simple comme définit précédemment n’est pas protégeable. Une fois votre idée couchée sur le papier et de façon précise, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • La garder pour vous (gratuit)
  • La déposer sur La Fabrique à Innovations et recevoir une première preuve d’antériorité (gratuit)
  • Déposer une enveloppe Soleau auprès de l’INPI (15€)
  • Etablir un Copyright auprès d’un huissier de justice (quelques dizaines d’euros, varie selon le prestataire)
  • Déposer un dessin et modèle auprès de l’INPI (minimum 109 €)
  • Déposer un brevet, si après examen approfondi vous décelez un système, un concept technique qui correspond aux 4 critères (Invention, Nouveauté, Reproductiblité, Activité inventive) de dépôt d'un brevet (environ 10 000 € sur 20 ans)


Pour plus d’informations sur ces moyens de protection, rendez-vous sur notre Académie 


2. La temporalité

Ce qu’il faut retenir c’est bien l’importance de la temporalité. Une preuve d’antériorité permet de protéger immédiatement une innovation (ou une création) en apportant une preuve juridique d'intégrité et d'antériorité, et ce en toute confidentialité. Il s’agit ici de se protéger et non de protéger l’utilisation de l’idée.La Fabrique à Innovations vous fournit une preuve d’antériorité lors du dépôt de votre idée.

Par ailleurs, si vous protégez trop tôt votre invention (brevet, dessin et modèles, marque,…) vous pouvez vous auto-bloquer. En effet, votre protection va vous restreindre dans l’amélioration, le développement de votre idée car ce sont des processus de protection couteux et chronophages.


3. Les moyens financiers 

Pourquoi protéger son idée si nous ne possédons pas la capacité financière à la défendre ? Quand on dépose un brevet, un dessin et modèle ou autre, nous le faisons car nous sous-entendons qu’un jour quelqu’un peut nous piquer l’idée. Ce qui signifie réagir pour contrer cela et donc être prêt à dépenser énormément d’argent. Vous n’avez pas les moyens de défendre votre idée ? Alors pourquoi dépenser de l’argent à la protéger ?


4. Le secret est aussi un moyen de protection

Garder le secret est aussi un moyen de protéger son idée et cela peu importe le stade d’évolution de cette dernière. Seul problème : votre idée aura moins de chance d’évoluer. Comme mentionné dans l’article précèdent il est important pour transformer une idée en innovation de la partager et d’échanger avec les gens qui nous entourent. Certes, il faut sélectionner les personnes à qui en parler. Evitez de tout divulguer mais aussi lâchez du lest pour améliorer votre créativité.



5. L’association de protection

Vous pouvez associer plusieurs protections à une même innovation. Par exemple, vous déposez un brevet pour le système technique d’un produit et un dessin et modèle pour le design de ce dernier. Cette option peut être envisagée une fois l’idée aboutie et réfléchie et encore une fois seulement si vous êtes en capacité de défendre cette dernière.

Sachez qu’une idée n’a qu’une valeur sentimentale tant que vous n’en avait pas parlé et fait évolué. Ne soyez pas victime du syndrome Kodak, à savoir que quand vous avez une idée vous n’êtes peut être pas le seul à y avoir pensé. D’où l’importance de la temporalité. 

Une innovation ce n’est pas le premier qui l’a eu mais le premier qui la met sur le marché !


Rendez-vous sur www.lfai.co et obtenez votre 1ère preuve d’antériorité en déposant votre idée !


PS : À tout moment LFAI vous proposera de déposer des dessins et modèles ou, évitera une publication ouvrant droit à un brevet si nous estimons cela utile pour vous , sinon notre force restera la rapidité mais aussi la force d’une communauté qui peut aussi mettre la pression à d'éventuels pirates 😉


Commentaires (0)