Inventez les futurs produits de votre quotidien, et soyez récompensé. Rejoignez la communauté pour inventer, concevoir et apprendre à créer des produits.

Engagez tous vos collaborateurs et boostez votre activité avec Campus, votre solution globale de management de l'innovation.

image/svg+xml

Les 5 clés pour contribuer simplement au design de

Résumé

Aujourd’hui, nous souhaitions vous décrire plus précisément les clefs pour contribuer au mieux dans l'étape Design et surtout pour que les produits ab

Projets

Aujourd’hui, nous souhaitions vous décrire plus précisément les clefs pour contribuer au mieux dans l'étape Design et surtout pour que les produits aboutissent à un design réussi ! Comme vous le savez, c'est tous ensemble que nous créerons les meilleurs produits possibles. Tout d’abord, la phase design est une étape où tout un chacun peut apporter sa contribution. Actuellement nous avons remarqué que cette phase est plébiscitée par des membres maitrisant les outils comme la 3D ou le dessin. Nous souhaiterions que les contributions soient plus diversifiées dans cette phase qui est pour nous une des plus importantes. Aussi, chacun d'entre vous avez une expertise dans un domaine ou de simples connaissances qui peuvent faire la différence. Mais il n'est pas obligatoire d'avoir ces connaissances pour participer! 

 

1- Un design abouti s'appuie majoritairement sur l'intégration des usages

Plus trivialement, comment vous allez utiliser le produit. Il est donc d'une importance cruciale que dans l'étape précédente des sondages, vous soyez très précis sur la manière dont vous utilisez ou vous utiliseriez le produit. Cela nous aide à concevoir le cahier des charges pour trouver les bonnes pistes de recherches et orientations à vous donner pour contribuer en phase design.

 

2- Variez les types de propositions

Que ce soit en proposant un matériau, un système d'assemblage, une solution d'optimisation, une texture, des dimensions, une architecture produit, etc. toutes les propositions sont acceptées et pourront donner une valeur ajoutée. Chaque information apportée aide énormément. Vous pouvez par exemple aussi bien contribuer pour une planche à découper en soumettant une photo d'un plateau en Corian®, qu'une image 3D de l'objet. Les 2 types de contributions sont complémentaires. Suggérer des matériaux est aussi important car ils feront la liaison entre l’utilisateur et l’objet. Ceci est à la portée de tous !

Autre exemple, sur un projet de sac à dos pour tentes de la marque Quechua®, nous signifier les différentes tailles de tentes existantes pourrait très bien faire l'objet d'une contribution à part entière. Grâce à votre contribution, un autre membre pourra se charger de trouver une solution pour adapter facilement le produit aux différentes dimensions.

 

3- Faites des analogies et références à des éléments existants

Vous pouvez très simplement faire des références à ce qui existe déjà dans d'autres domaines. La sémentique et les analogies jouent donc un rôle non négligeable dans le design d'un produit. L'outil d'analogie permet d'obtenir des résultats spectaculaires dont l'exemple le plus connu est le Velcro, fruit d'une analogie entre le mécanisme d'accrochage des vêtements et la teigne de Bardane. Comment l'utiliser ? Prenons l'exemple de la multiprise modulable. Un même objet répété plusieurs fois, qui a la propriété de pouvoir de s'assembler. Des Lego® ?! Postez une photo d'un assemblage de ces petits cubes sans plus attendre ! Vous comprendrez que la référence à des objets existants peut permettre d'apporter ici une solution d'assemblage. Au même titre que l'on pourrait penser à la peau des requins pour travailler sur une combinaison de plongée, faire ces types de références permet de résoudre de nombreux problèmes !

 

4- Prenez une photo pour nous en faire la démonstration

Quelle démonstration plus claire que de montrer directement comment le produit évolue dans son environnement ? Pour cela, vous avez deux possibilités d'aborder le problème : 

- Soit le produit à un antécédant (ou un équivalent) sur lequel il est possible de se baser. Prenez une photo de ce qui vous pose problème en l'utilisant ! Par exemple, que faites-vous de vos déchets lorsque vous épluchez une  pomme de terre sur votre planche à découper ? S'ils s'entassent sur la planche et que vous trouvez que cela pose problème, figez l'instant et partagez-le !

- Soit vous intégrez le futur produit dans votre environnement actuel. Prenez par exemple en photo l'endroit où vous utiliseriez le plus ce produit.

 

5- Maquettez votre proposition

Une petite maquette même faite avec peu de matériel est aussi bénéfique pour le futur produit. Cela donne des données spaciales à l'objet. Par exemple, vous souhaitez proposer une solution pour le distributeur d'allumettes. Prenez un peu de carton, la boite d'allumette elle-même, un peu de colle et vous êtes parés pour réaliser une maquette de votre idée de design ! Suggérez des solutions pour allumer les allumettes de manière optimale. Un prototype peut vous permettre de penser une nouvelle façon de se servir de l’objet ou peut encore infirmer ou confirmer une hypothèse.

 

Évidemment, commenter et noter les contributions des autres membres permet à chacun d'améliorer sa proposition, ou bien encore d'avoir de nouvelles idées de designs. Le travail de création est avant tout un travail de groupe, ne l'oubliez pas ! Vous l'aurez compris, la multiplicité des propositions et leur diversité sont des éléments déterminants pour faire de l'idée originale un produit génial. N'attendez plus pour contribuer sur les projets en phase design !

Commentaires (0)